Clarisse GRATECAP
| Tout savoir sur Snapchat
Consultante Snapchat et fondatrice de Snapologie
le 6 Janvier 2017
Pourquoi vous devez aller sur Snapchat en 2017

Je ne vais pas vous abreuver de chiffres pour vous convaincre d’amener vos clients sur le réseau social au petit fantôme (les chiffres, on les connaît à peu près — Snapchat connaît une explosion en termes d’utilisateurs actifs et s’adresse principalement aux moins de 25 ans —, mais vous trouverez des chiffres à jour par ici). En 2017, plus que jamais, vous devez vous intéresser à Snapchat pour différentes raisons. Petit panorama :

 

Parce qu’il est résolument disruptif et permet d’exprimer son originalité

Depuis son lancement en 2011, Snapchat est un réseau social résolument disruptif. Avec le format éphémère de ses messages (texte et image) qui s’oppose totalement au paysage des réseaux sociaux du moment (Facebook en tête), Snapchat permet une libération des utilisateurs pour qui l’enjeu ne se compte plus en likes ou en commentaires, mais qui consiste uniquement à divertir et informer à la volée. Le contenu est bien plus authentique et moins travaillé qu’une photo Instagram, ce qui implique une plus grande proximité entre les utilisateurs. Pas étonnant que les millennials aient été les premiers à s’emparer de ce nouveau réseau social bien qu’il présente de nombreuses limites dans ses fonctionnalités et que son interface soit très peu ergonomique (ou peut-être grâce à cela). C’est donc tout naturellement que les marques ont fait leur entrée sur Snapchat afin de toucher cette cible si prisée et pas évidente à atteindre. Mais il faut s’adapter aux contraintes de Snapchat (temps limité du contenu, pas de fonctionnalités de recherche de compte ou de contenu, publicité extrêmement chère, ajout de texte et stickers sur les images, lenses amusantes qui transforment le visage, vidéo à 115° via ses lunettes connectées…). Ceci va pousser les marques à sortir de leur zone de confort pour expérimenter de nouvelles façons de communiquer, à apprendre à détourner les limites, à les apprivoiser. Bref, Snapchat est un terrain de jeu infini qui demande de la créativité et de l’originalité pour pouvoir atteindre ses objectifs.

Parce que c’est le seul réseau social qui innove vraiment

Snapchat propose constamment de réelles innovations avec des nouvelles fonctionnalités (bitmojis personnalisés, tchats de groupe, découpage de snaps pour en faire des stickers, possibilité de créer des brouillons de stories, meilleur ciblage publicitaire, world lenses — qui ne se limitent plus au visage, mais modifient également ce qui nous entoure —…). On peut dire que Snapchat se plie en 4 pour toujours offrir de nouvelles fonctionnalités et une meilleure expérience à ses utilisateurs.

Les autres réseaux sociaux, quant à eux, ont passé 2016 à copier Snapchat sans gène. Car ils ont compris l’intérêt du format éphémère et tentent tous de se rapprocher du modèle de Snapchat sans parvenir à l’égaler.

 

Parce qu’il est largement temps

L’écart de creuse de plus en plus avec les US qui ont ajouté Snapchat à leur arsenal Social Media depuis longtemps et où les influenceurs pullulent. Leur utilisation de Snapchat est bien plus travaillée : ils incorporent les marques dans leurs stories avec une vraie stratégie (et ne se contentent pas de faire du placement de produit), certains utilisent la fonction de dessin à un niveau digne de véritables artistes, d’autres construisent des histoires extraordinaires ou reproduisent des films en utilisant les fonctionnalités de Snapchat pour réaliser des effets spéciaux. Bref, chaque story est une véritable aventure.

Les marques elles aussi ont bien compris l’intérêt de Snapchat et sont présentes depuis un bon moment. Elles connaissent très bien les règles du jeu et mettent les moyens nécessaires pour produire des stories de qualité. Elles savent utiliser ses codes pour générer de l’engagement et elles se sont créé des communautés actives et impliquées. Les Snapcodes sont présents partout à tel point qu’ils font partie du paysage. On ne peut que regretter le retard de la France sur Snapchat, là où habituellement on adopte les tendances US en un an.

 

Parce qu’il est ambitieux

Snapchat a récemment levé le voile sur ses ambitions. Il y a tout d’abord son entrée en bourse prévue pour début 2017 avec une valorisation pouvant atteindre 25 milliards de dollars. Parlons également de son récent changement de nom (la société s’est rebaptisée Snap en fin d’année 2016) et de positionnement puisque désormais, ce n’est plus simplement un réseau social, mais une entreprise qui tourne autour des images et de leur partage. Voici comment Snap se définit :

« Snap Inc. is a camera company.

Nous réinventons la façon de prendre des photos et des vidéos, mais aussi de les partager.

Nos produits permettent de communiquer plus facilement, profiter de chaque instant, et découvrir le monde en s’amusant. »

Et puis bien évidemment, comment ne pas parler des Spectacles, les fameuses lunettes de soleil dotées d’une caméra vidéo qui ont fait le buzz fin 2016 avec un mode de distribution étonnant (des distributeurs apparaissaient au fur et à mesure dans différents lieux dont l’adresse n’est dévoilée qu’au dernier moment, puis dans un pop up store à NY). Bien plus qu’un simple gadget, c’est toute la manière de capturer, éditer et partager des images qui a été réinventée. En effet, les vidéos obtenues avec les spectacles sont visibles au format circulaire ce qui, en pratique, fait qu’en inclinant son téléphone (en passant du mode vertical à horizontal), l’utilisateur peut voir différentes parties de l’image filmée.

Parce qu’il est arrogant

Snapchat est aussi connu pour son refus d’une proposition de rachat alléchante de 3 milliards de dollars de la part de Facebook en 2013, alors que son modèle économique n’était pas encore bien établi. Il est aussi très souvent à contre-courant des autres réseaux sociaux, refusant de vendre les données de ses utilisateurs aux marques comme peut le faire Facebook ou encore de faciliter la recherche de nouveaux comptes à suivre pour qu’il reste toujours intime, une sorte d’espace réservé aux connaisseurs. Il persiste à n’offrir aux marques que peu de metrics pour suivre leurs performances (uniquement le nombre de vues et de screenshots d’une story pour un compte normal et quelques informations supplémentaires pour de la publicité) et ne leur réserve aucun traitement de faveur (ni aux influenceurs).

 

Parce qu’il est plus engageant que n’importe quel autre réseau social

Au-delà des chiffres qu’il communique peu, son plus gros avantage est l’engagement. Snapchat est en effet le seul réseau social à obtenir autant d’attention. Ceci est lié au fait que l’utilisateur doive faire la démarche de visualiser une story contrairement aux vidéos Facebook qui se lancent en auto par ex. Les utilisateurs sont engagés avec le contenu et n’hésitent pas à entrer en contact direct entre eux via le tchat. Ceci donne une relation d’égal à égal très bénéfique pour les marques.

Parce qu’il permet aussi de lâcher un peu prise et d’expérimenter

Le format Snapchat, c’est la simplicité, le contenu authentique et sans fard qui permet un certain lâcher-prise dans la prise de parole des marques. Et parce que le contenu est éphémère, on peut expérimenter sans risques. Il n’y a pas de courses aux likes, si une story est peu regardée ou qu’un concours ne reçoit pas l’attention escomptée, personne ne le saura puisqu’il n’y a aucun chiffre public ni aucun commentaire ni like.

 

Parce qu’il est encore peu utilisé

Enfin, 2017 c’est LE moment de s’intéresser à Snapchat, car il n’y a encore que très peu de marques présentes. Avec une concurrence faible, il est donc plus facile de se démarquer et les utilisateurs ne présentent pas encore de signes de lassitude face à certaines mécaniques ou types de stories trop utilisées. C’est donc encore le moment pour les marques de faire figure de pionnières en investissant Snapchat au plus vite.

 

Alors rv sur Snapchat !