Sébastien Desbenoit
| Les messages cachés de la communication
Analyste et Designer chez ThinkInnovation
le 9 Septembre 2014
UX, un vent nouveau.
Au quotidien, une de mes missions est d'améliorer l'UX de solutions digitales. Pour autant, cette expression peut à la fois tout et rien dire. S'il existait une échelle du bullshit basée sur un modèle similaire à celle de Richter pour les séismes, je donnerais à ce titre une estimation de 9,7.
 
 
Lors de sa visite d’un site Internet ou son utilisation d’une application, une personne perçoit un ensemble d’informations qui vont lui procurer des émotions (positives ou négatives), des idées, des envies… Par exemple, un site ayant un temps de chargement long peut aussi bien procurer une impatience frustrée qu'une attente positive, en fonction du contexte. De même, une boutique en ligne où les descriptifs sont pleins de fautes d’orthographe peut provoquer un sentiment négatif qui atteindra la crédibilité du site… Toutes ces sensations forment (ou influencent, puisque l'on rencontre également des éléments hors site) l’expérience d’un utilisateur : l'User eXperience en anglais ou UX.
 
Améliorer l’UX revient donc à prendre en compte l’ensemble des éléments qui peuvent avoir un impact sur l’utilisateur et son ressenti. 
  • Améliorer l’interface : c’est bon pour l’UX ! 
  • Optimiser le code du site pour améliorer le chargement : c’est encore l’UX ! 
  • Assurer que les traductions soient parfaites : c’est toujours de l’UX ! 
On peut aller loin comme ça, tout est UX puisque tout peut influer sur l’utilisateur. 
 
Chacun va donc pouvoir définir ses propres limites de ce qui touche l’expérience utilisateur. Dans le monde du marketing, on commence à parler d’expérience consommateur (CX) pour rappeler que l’on ne vise pas des utilisateurs mais des acheteurs, et on commence même à entendre le terme d’expérience consommateur globale (GCX) pour aller du produit à son site web en passant par le web (quelle distinction entre le Web et le site web ?)… 
 
 
Tout cela ressemble fort à de belles rafales de vent qui transformeront les éoliennes en machine à cash. 
 
Quel dommage ! Le message de l’expérience utilisateur est au départ une formidable idée : constamment rappeler à chaque acteur d’un projet que tout ce qu’il code, créé, écrit… est au service de ses utilisateurs. 
 
Illustrations : Earthquake par OCHA et Windmill par Luis Prado sur Noun Project