Page 1 / 3
FREDERIC HOPITAL - Le 2 Novembre 2012 à 19:05

 

Depuis plusieurs mois, nous entendons beaucoup parler du « super Wi-Fi » utilisé aux USA, notamment dans la campagne des Présidentielles. La France testera bientôt cette technologie, qui permet de créer un réseau bien plus puissant sur plusieurs dizaines de km… et inventée à Taluyers, à 20 km de lyon, il y a environ 25 ans !

 

En 1987, Jean-Claude Ducasse, fondateur de la société Hypercable, invente une antenne à "doublement hélicoïdale à polarisation circulaire" qui démultiplie les performances des réseaux radio avec un débit de 100 Mb/s à plusieurs dizaines de kilomètres.

Une nouvelle société MDS est créée dont le décollage est fulgurant à l'export, avec des chantiers majeurs sur tous les émirats arabes, au nord du cercle polaire chez les Inuits... mais aussi dans la région avec la couverture de l'Ardèche et d'une partie de la Drôme, de l'Isère et du Rhône suite à un appel d’offres européen. Libération salue cette technologie par un article pleine page le 13 janvier 1998.

Hélas, l’entrée d’un investisseur (Koweit) puis l’échec des négociations avec Thales — pour rester soft et éviter un procès à InterMédia -— auront raison d’Hypercable et du génie de son créateur.

Après des années de procédure, de procès, de guerres de brevets, Jean-Claude Ducasse, relance Hypercable et développe plusieurs applications directement liées à sa technologie. Ainsi, le Centre de Secours et d’Urgence de Givors peut, avec une puissance de seulement 1 watt, transférer des données avec un débit de 125 à 250 M/s utiles vers la Préfecture de Lyon. Le réseau LUMIERES créé pour la Police du Rhône permet des échanges entre les différents centres et gendarmerie, ainsi que la mise en réseau en temps réel des caméras des hélicoptères de la Gendarmerie !

En plein débat sur la croissance et l’innovation, Hypercable est le symbole de ces PME pleines de talent, dépouillées et peut soutenues… hélas.

 

FREDERIC HOPITAL - Le 10 Octobre 2012 à 17:20
image

 

La tout récente démarche des Pigeons, mouvement de défense des entrepreneurs français, est intéressante à plus d’un titre. Sans entrer sur le fond, dont l’avenir nous dira le véritable succès ou non, la seule forme est déjà une réussite.

En quelques jours, utilisant tous les codes à la sauce Facebook, twitter, Angry birds, le mouvement à connu une formidable couverture médiatique sur un sujet pourtant délicat. Les pigeons ont su sensibiliser l’opinion au-delà de leur base.

Pour les organisations patronales c’est la douche froide. Le MEDEF et la CGPME ont été rapidement dépassés par un mouvement spontané loin de leur convention. C’est la démonstration  d’un système syndical vieillissant qui ne mesure pas l’intérêt des nouveaux outils. C’est aussi l’occasion de se poser des questions sur les agences conseils de ces structures… Essayer de rattraper en plein vol les pigeons, comme l’essaient aujourd’hui le MDEF et les médecins met encore plus en évidence le retard au décollage.

Les pigeons, enfin, c’est l’efficacité des réseaux sociaux quand la démarche est bonne. Alors que Facebook montre toutes ses limites pour vendre une marque, l’outil a montré toutes ses capacités pour servir une cause. Les 14 000 signataires de la pétition CGPME font bien pale figure en comparaison des 90 000 likes des pigeons !

 

FREDERIC HOPITAL - Le 31 Mai 2012 à 17:42
Sorry, you need to install flash to see this content.

Le finger tutting ? vous connaissez
Une discipline inventée en 1988 par Greg Irwin qui voulait améliorer son niveau de piano.
Il a alors imaginé une gymnastique rythmée des doigts pour accélérer la mobilité. Rapidement, il est devient célèbre et fait le tour des plateaux télé.
 
Le monde du hip hop s’approprie cette gestuelle, le tutting, qui consiste en des jeux de bras qui créent des angles à 90° et des figures géométriques variées. Le finger tutting va ensuite lancer le « liquid», des mouvements de danse fluide, comme la fameuse «vague» qui part d’une main et se termine à l’autre. En  2000, le finger tutting prend de l’ampleur, certains danseurs devenant spécialiste de cette discipline.
Pour le lancement du Samsung Galaxy S III en France, Samsung a invité JayFunk , la grande star de Finger Tutting.

FREDERIC HOPITAL - Le 8 Février 2012 à 08:34

 L’agence Euro RSCG fait appel a Joseph Mann (DA de Blinkink) et Bean Kyle (Blinkart) pour son client Peugeot.
Un mois de travail pour la réalisation de ce film de 30 secondes plein de talent.

FREDERIC HOPITAL - Le 11 Janvier 2012 à 15:12

Hier c’était ETAM, avec une vidéo sauvage tournée au musée d'Orsay pour montrer des jeunes filles en petite tenue courant au milieu des collections.
Aujourd’hui c’est la marque espagnole Desigual à lyon qui propose aux 100 premières personnes qui entreront dans le magasin en sous-vêtements de repartir avec un look complet, offert par la marque. Un client en caleçon dans le magasin résume très bien ce +marketing :  "je me prostitue pour la marque mais c'est cool"

A défaut d’avoir des idées, faisons du scandale.
Mais peut-être qu’à force de faire du buzz à tout prix, certains vont se prendre les pieds dans le tapis…
A qui le tour ?

Page 1 / 3